Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les critiques de Duartelittle

Les critiques de Duartelittle

Cinéma? Oui, surtout! Musique, séries TV, pièces de théâtre, comédies musicales, concert et autres spectacles? Aussi oui! En bien ou en mal, je “critique” tout (ou presque) ce que je vois. C’est subjectif et assumé, parfois décalé, souvent avec humour. Mon avis, mes goûts et mes couleurs, ça se discute… ou pas ;-)


Cinéma: Split - 6/10

Publié par Duarte Little sur 2 Mars 2017, 00:57am

Catégories : #Cinéma, #Thriller, #Fantastique, #Epouvante, #Horreur, #Split

Cinéma: Split - 6/10

Mon avis en quelques mots:

DU BON SHYAMALAN, MAIS PAS LE MEILLEUR.

 

Critique: Le grand talent de M. Night Shyamalan, c'est de prendre un acteur tout aussi talentueux et de faire une film psychologiquement flippant en prenant racine dans des peurs populaires et connues, mais aussi irrationnelles, voire surnaturelles. Il l'a fait avec Bruce Willis dans "6ème sens", nous confrontant à la peur de la mort, avec son twist mémorable. Il a poursuivi en dirigeant Mel Gibson dans "Signes", ou l'énigme alien des crop-circles. "Le village" racontait la vie de Bryce Dallas Howard et de son étrange communauté coupée du monde à cause d'un monstre mystérieux. On pourrait encore citer l'écolo-fantastique "Phénomènes" ou "La jeune fille de l'eau", film poético-surnaturel, mais là n'est pas le sujet. Ici, le réalisateur dirige James McAvoy, dont le personnage souffre de trouble dissociatif de la personnalité, et gère pas moins de 24 individus dans sa tête. 

 

Et bien que le pitch de départ semble novateur et intéressant, ce nombre de 24 est la déception majeur du film: pourquoi doter le "héros" de tant de personnalités pour n'en exploiter au final que 9, tout au plus? Certes, c'est plus impressionnant, et l'on imagine aisément que 2h de film ne suffisent pas à présenter et approfondir tant de facettes du personnage, mais du coup on peut se sentir un peu lésé sur la marchandise. Néanmoins, une fois la frustration passée, Split ne manque pas de qualités, et c'est dans le traitement de son intrigue, de son personnage dérangé, de son antre et de ses victimes que se révèle le talent de Shyamalan. Mêlant à nouveau le psychologique au surnaturel, le réalisateur nous offre un double huis-clos: celui du bourreau avec ses victimes, et celui du bourreau avec ses 24 hôtes. Ce combat intérieur n'est d'ailleurs pas sans rappeler l'excellent "Identity", qui traitait du même sujet sous un angle bien différent cependant. 

 

Jouant de la métaphore, Shyamalan joue sur nos peurs primales, comme il le fait souvent, avec l'introduction d'une bête, une entité impalpable, iréelle ou fantasmée. Grâce au jeu envoutant de James McAvoy, chacune des personnalités prend vie sous nos yeux avec une crédibilité déconcertante. De leur coté, les jeux de caméras et les plans anodins hypnotiques renforcent cette ambiance oppressante que l'on ressent avec les otages. Cependant, bien que le final explique beaucoup de choses, il n'a pas l'impact choc d'un "6ème sens". On ne reste pas sur sa faim et l'on développe ses propres théories. Il est fort probable d'ailleurs qu'il soit nécessaire d'avoir vu "Incassable" pour comprendre le caméo de Bruce Willis. Au moins, Split fait réfléchir, et c'est une qualité non-négligeable pour un long-métrage de nos jours.

 

Casting: Si l'on exclut les seconds rôles sans intérêt, trois personnages/acteurs principaux convaincants sortent clairement du lot. Enfin revenu de ses aventures super-héroïques chez les "X-Men" (voir articles ici et ), James McAvoy, tout d'abord, remporte la palme en incarnant avec force nuances et détails les différentes personnalités qui l'habitent. Jamais dans la caricature, c'est dans les mimiques, le langage corporel, le regard et la voix (le film est ABSOLUMENT à voir en VO) qu'il nous fait comprendre lequel de ses hôtes a pris la lumière, tout en subtilité, finesse et conviction. Révélée par le trèèèèèèès dispensable "The witch", la jeune Anya Taylor-Joy est troublante de sincérité, de ruse et d'intelligence (malsaine?) dans le rôle de la victime, à la limite du syndrome de Stockholm, et comprend très vite, à juste raison, ce qui pourrait lui sauver la vie. Enfin, Betty Buckley, qui avait déjà oeuvré sous la houlette de M. Night Shyamalan dans "Phénomènes", incarne une psy aussi compréhensive que perspicace, une meilleure ennemie redoutable face à la horde de personnalités de Kevin.

 

Bilan: Pas excellent, loin s'en faut, mais parfaitement honorable, Split s'en sort avec les honneurs. Captivant et lancinant, c'est surtout le jeu de ses trois talentueux acteurs principaux, notamment James McAvoy, et l'enjeu de l'intrigue qui permettent au film de ne pas virer à l'ennui, le banal ou le classique. On en sort satisfait, avec l'envie de réfléchir à ce qu'on vient de voir, malgré la frustration de n'avoir pas été présenté à plus de la moitié des personnalités attendues. Un bon thriller plus marquant dans sa globalité que par son final timide, en demi-teinte.

 

Ma note: 6/10 Pas mal

 

Film de M. Night Shyamalan

Avec James McAvoy, Anya Taylor-Joy, Betty Buckley

Sortie le 22 Février 2017

 

Synopsis: Kevin a déjà révélé 23 personnalités, avec des attributs physiques différents pour chacune, à sa psychiatre dévouée, la docteure Fletcher, mais l’une d’elles reste enfouie au plus profond de lui. Elle va bientôt se manifester et prendre le pas sur toutes les autres. Poussé à kidnapper trois adolescentes, dont la jeune Casey, aussi déterminée que perspicace, Kevin devient dans son âme et sa chair, le foyer d’une guerre que se livrent ses multiples personnalités, alors que les divisions qui régnaient jusqu’alors dans son subconscient volent en éclats.

 

Suivez mes critiques sur Twitter ou en devenant fan sur ma page Facebook.

Cinéma: Split - 6/10
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

regina 24/08/2017 19:20

Bonjour
on m'appel REGINA. j’ai fait une expérience avec un Voyant féticheur d’Afrique normé marabout SOULEY.Au début ça n’allait plus bien avec moi, mon mari a demandé le divorce à cause de son ex et ensuite il a commencé une nouvelle vie car j'avais des troubles d'impuissance faiblesse sexuelle. Avec les problèmes j’ai perdu mon boulot,je n'avais plus la joie de vivre. J’ai fait la connaissance d’un maitre marabout grâce a une collègue qui avait deja essayé avec ce marabout SOULEY. Grâce a ce Voyant Féticheur, Mon mari est revenu a la maison apres 6jours de travaux magique, j'ai été désenvoûté je ne suis plus stérile il m'a guérit , j’ai repris mon travail et tout est rentré dans l’ordre. Vous pouvez contacter ce voyant même dans les cas les plus désespérés:retour d'amour voyance d'amour sérieuse et des rituels de magie rouge,travaux occultes retour rapide et définitif de l'être aimé(e),fidélité conjugale,chance,travail,examens,réussite professionnelle,attirance clientèle dans le commerce,faillite commerciale héritage,désenvoûtement,protection totale contre les dangers,défaillance sexuelle,guérit les maladies inconnues,resout les problèmes familiaux.. Vous avez des doutes,vous ne souhaitez plus rester célibataire,le plus puissant maitre marabout SOULEY vous apportera le coup de pouce qu'il faut,pour mettre l'amour sur votre chemin de vie sentimental.Discrétion garantie.voici son contacte : 00229 9954 1801 E-mail maraboutsouley@outlook.fr
Merci

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents