Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les critiques de Duartelittle

Les critiques de Duartelittle

Cinéma? Oui, surtout! Musique, séries TV, pièces de théâtre, comédies musicales, concert et autres spectacles? Aussi oui! En bien ou en mal, je “critique” tout (ou presque) ce que je vois. C’est subjectif et assumé, parfois décalé, souvent avec humour. Mon avis, mes goûts et mes couleurs, ça se discute… ou pas ;-)


Cinéma: Logan - 8/10

Publié par Duarte Little sur 14 Mars 2017, 12:31pm

Catégories : #Cinéma, #Action, #SF, #Aventure, #Logan

Cinéma: Logan - 8/10

Mon avis en quelques mots:

SOMBRE, VIOLENT, INTIMISTE. UN FINAL GRANDIOSE POUR WOLVERINE.

 

Critique: Après 17 ans de bons et loyaux service et 9 films dans lesquels il interprète le personnage de Wolverine, Hugh Jackman l'avait annoncé: Logan serait sa dernière incarnation du personnage aussi emblématique que légendaire et iconique de l'univers X-Men. Inspiré du comic book "Old Man Logan", ce dernier épisode de la trilogie consacré au personnage nous présente un homme vieillissant et affaibli, qui a perdu de sa superbe jusqu'à se reconvertir en vulgaire chauffeur de limousine, doublé d'un infirmier à domicile pour un Professeur Xavier guère plus en forme. Dans un univers futuriste pas si loin du notre, cet homme meurtri va devoir faire face à une mission aussi inattendue que nécessaire.

 

L'histoire se déroule bien des années après "X-Men: l'affrontement final", et les mutants sont devenus de plus en plus rares. Bien qu'il soit toujours un blockbuster assumé, Logan est bien plus un road-movie initiatique qu'un film de super-héros dans son concept classique. Prenant des allures de western moderne avec un coté léger coté "Mad Max", Logan surprend par son approche sombre et violente, mais aussi intimiste et familiale. Comme porteur d'un message de transmission ou de passage de relai, le film mise plus sur le dramatique que le spectaculaire, sans pour autant manquer d'action et de scènes de combats aussi spectaculaires que brutales. L'accent est mis sur les liens qui unissent progressivement cet étrange trio composé de Wolverine, du Professeur Xavier et de la jeune mutante X-23, une famille improvisée qui va vivre un large panel d'émotions en un temps record.

 

Plus orienté vers l'intimisme que vers le spectaculaire, Logan ne manque cependant pas de scènes d'actions, de combats notamment, d'une beauté chorégraphique impressionnante, et  ne provoque jamais l'ennui, tenant son rythme entre action et émotions. Contrairement aux films de super-héros classiques, pas d'effets spéciaux à outrance ici, pas plus que de super-pouvoirs détonants, et pourtant, on en ressent pas le manque, le film se rattrapant largement sur la violence de son ambiance sombre et brutale, classification R aux Etats-Unis à l'appui. Le tout nous amène petit à petit vers un final aussi prévisible qu'inconcevable, attendant le twist qui n'arrivera jamais pour un épilogue qui est une fin autant qu'elle est un commencement.

 

Casting: Hugh Jackman doit beaucoup à son personnage de Wolverine qu'il incarne ici pour la neuvième fois dans l'univers X-men (voir articles ici et ), notamment la notoriété internationale. Et pour sa dernière incarnation du mutant griffu, c'est un Logan aussi profond que torturé que nous sert l'acteur. Tout en noirceur et en sensibilité, c'est le combat d'un immortel qui est las de l'être, un combat contre lui-même qui se laisse dépérir et qui ne trouvera de l'espoir que dans le regard d'une petite fille avec qui il nouera une relation père-fille aussi puissante que pertinente. Patrick Stewart incarne lui aussi un super-héros en fin de vie, avec toute la fragilité que l'âge peut impliquer. Père spirituel de Logan autant qu'il l'a été pour nombre de mutants, il est le ciment de cette micro-cellule familiale improbable. Enfin Dafne Keen, qui joue la jeune mutante de 11 ans est impressionnante de violence. On a jamais vu une actrice badass aussi jeune, elle est absolument ahurissante dans son interprétation et si elle continue sur cette voie, autant dire qu'elle a un grand avenir cinématographique devant elle. 

 

WTF: Je ne sais pas si c'est moi qui l'ai manqué ou s'il n'a pas eu lieu, mais il est où le caméo traditionnel de Stan Lee???

 

Bilan: S'il n'est ni pire ni meilleur que les autres films de super-héros, Logan est en tout cas résolument différent. Misant plus sur la profondeur et l'intensité d'une relation familiale entre ses trois héros, jamais des mutants n'avaient été aussi humains. Pauvre en effets spéciaux mais pourtant riche à biens des points de vue, Logan ne manque jamais d'action et tient son rythme de bout en bout pour ne jamais laisser s'installer l'ennui. Road-movie initiatique d'une violence rarement vue au cinéma, cet épilogue des aventures du mutant griffu fait place à une nouvelle génération sur fond de transmission, faisant la part belle à l'interprétation sans faille de trois générations d'acteurs. 

 

Ma note: 8/10 Très bien

 

Film de James Mangold

Avec Hugh Jackman, Patrick Stewart, Dafne Keen

Sortie le 1er Mars 2017

 

Synopsis: Dans un futur proche, un certain Logan, épuisé de fatigue, s’occupe d’un Professeur X souffrant, dans un lieu gardé secret à la frontière Mexicaine. Mais les tentatives de Logan pour se retrancher du monde et rompre avec son passé vont s’épuiser lorsqu’une jeune mutante traquée par de sombres individus va se retrouver soudainement face à lui.

 

Suivez mes critiques sur Twitter ou en devenant fan sur ma page Facebook.

Cinéma: Logan - 8/10

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents