Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les critiques de Duartelittle

Les critiques de Duartelittle

Cinéma? Oui, surtout! Musique, séries TV, pièces de théâtre, comédies musicales, concert et autres spectacles? Aussi oui! En bien ou en mal, je “critique” tout (ou presque) ce que je vois. C’est subjectif et assumé, parfois décalé, souvent avec humour. Mon avis, mes goûts et mes couleurs, ça se discute… ou pas ;-)


Cinéma: Assassin's creed - 4/10

Publié par Duarte Little sur 3 Janvier 2017, 14:23pm

Catégories : #Cinéma, #Action, #SF, #Aventure, #AssassinsCreed

Cinéma: Assassin's creed - 4/10

Mon avis en quelques mots:

CONFUS ET DÉSORDONNÉ, PAS POUR NÉOPHYTES MALGRÉ DE BELLES IMAGES.

 

Critique: Ces assassins m'ont presque tué: j'ai failli mourir d'ennui! Avant Justin Kurzel, d'autres réalisateurs se sont pourtant attelés à des adaptations de jeux-vidéos avec plus ou moins d'efficacité et de succès, parmi lesquels la saga "Résident Evil" (articles ici et ) dont le chapitre final arrive en février 2017, et autre "Tomb Raider" bientôt rebooté. Alors quand autant de références en la matière, souvent descendu par la critique et les aficionados, pourraient permettre d'éviter les écueils, comment Assassin's creed a-t-il pu ainsi se fourvoyer?

Avant toute chose, je ne connais pas les jeux vidéos, je ne juge donc que le film en tant que néophyte, et force est de constater qu'il est bien en deçà, d'un point de vue du scénario, de ce que j'attendais ou imaginais. C'est répétitif et attendu, c'est sans surprise ni rebondissements... on est pas loin de se faire chier quoi. Beaucoup d'explications manquent, et les incohérences peuvent paraitre nombreuses si l'on est pas gamer: pourquoi parler espagnol dans le passé et anglais dans le présent quand les deux temporalités se situent en Espagne? Qu'est-ce qu'il se passe lorsque le héros effectue le saut de la foi? Que représente l'aigle? L'animus permet de voir le passé, mais pas d'y agir... dommage, pour un concept narratif qui n'existe pas dans le jeu, de ce qu'on m'en a dit.

Autant de déceptions qui ne sont pas rattrapés par les scènes de combats ou de courses poursuites à travers ville. Certes, elles sont d'une efficacité tout a fait relative et d'une esthétique honorable, mais n'imagent finalement pas le propos dans une intrigue sur laquelle nos héros modernes n'ont aucune prise. Entre chorégraphies de combats, parkour et corps à corps violents, c'est plus une débauche d'effets spéciaux destinés à recréer l'atmosphère du jeu, qui pour le coup est réussi, aussi bien d'un point de vue de la photographie que des décors.

Quant à la quête de la Pomme d'Adam... d'Eden, pardon! elle est plus morale que philosophique et bien que le thème aurait pu donner plus de relief à l'ensemble, il n'est malheureusement que peu exploité.

 

Casting: Après "MacBeth", le réalisateur Justin Kurzel réunit à nouveau devant la caméra Michael Fassbender et Marion Cotillard. Pour le premier, le Magnéto de "X-Men" (voir l'article ici) ou l'androïde de "Prometheus" (voir l'article ici) son double personnage est joué avec tellement de conviction qu'il en devient trop lisse, anti-héros sans faille ni remise en question. La seconde, qui depuis le "Batman" de Nolan (voir l'article ici), n'a heureusement pas eu besoin d'apprendre à mourir et offre une prestation plus que suffisante à son personnage manipulatrice-manipulée, jouant très bien les nuances entre pouvoir et trahison. Jeremy Irons fait office de figure paternel bienveillante, sorte de Deus ex Machina impromptu. Enfin, le quasi-caméo de Charlotte Rampling est lui parfait, présentant une femme de pouvoir stoïque et imperturbable.

 

Bilan: Pas un ratage complet, mais loin d'être une réussite, Assassin's Creed le film fait fi des néophytes et n'explique que peu en montrant beaucoup. Résultat: de belles scènes de combat, de beaux décors, mais pour illustrer quel propos? Une intrigue et une quête à la fois confuse et survolée. Le jeu doit être plus passionnant, au moins parce qu'on peut agir dessus.

 

Ma note: 4/10 Pas terrible

 

Film de Justin Kurzel

Avec Michael Fassbender, Marion Cotillard, Jeremy Irons, Charlotte Rampling

Sortie le 21 Décembre 2016

 

SynopsisGrâce à une technologie révolutionnaire qui libère la mémoire génétique, Callum Lynch revit les aventures de son ancêtre Aguilar, dans l’Espagne du XVe siècle.  Alors que Callum découvre qu’il est issu d’une mystérieuse société secrète, les Assassins, il va assimiler les compétences dont il aura besoin pour affronter, dans le temps présent, une autre redoutable organisation : l’Ordre des Templiers.

 

Suivez mes critiques sur Twitter ou en devenant fan sur ma page Facebook.

Cinéma: Assassin's creed - 4/10

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents