Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les critiques de Duartelittle

Les critiques de Duartelittle

Cinéma? Oui, surtout! Musique, séries TV, pièces de théâtre, comédies musicales, concert et autres spectacles? Aussi oui! En bien ou en mal, je “critique” tout (ou presque) ce que je vois. C’est subjectif et assumé, parfois décalé, souvent avec humour. Mon avis, mes goûts et mes couleurs, ça se discute… ou pas ;-)


Cinéma: Tu ne tueras point - 10/10

Publié par Duarte Little sur 16 Novembre 2016, 14:44pm

Catégories : #Cinéma, #Action, #Drame, #TuNeTuerasPoint, #Guerre

Cinéma: Tu ne tueras point - 10/10

Mon avis en quelques mots: 

RAREMENT UN FILM DE GUERRE N'AVAIT ETE AUSSI HUMAIN. EXCEPTIONNEL.

 

Critique: WAOUH! De manière complètement inattendue, ce film m'a mis une claque bien violente. Quand l'héroïsme pacifiste d'un soldat peu ordinaire est confronté aux horreurs de la guerre, cela donne Tu ne tueras point, un film qui prend aux tripes avec une rare intensité. Et annoncer dès les premières secondes du film qu'il s'agit d'une histoire vraie donne encore plus d'ampleur et de puissance à une histoire encore plus incroyable que ne l'aurait imaginé une fiction. Cette histoire, c'est celle d'un jeune patriote américain lors de la deuxième guerre, objecteur de conscience,  et qui souhaite servir son pays sur le champ de bataille en tant qu'infirmier, mais sans jamais avoir à utiliser une arme et attenter à la vie d'autrui. C'est à partir de ce paradoxe hors du commun que se construit le film de Mel Gibson, qui après "Braveheart" et "La passion du Christ", aborde à nouveau, et avec talent, ses thèmes de prédilection: la religion, la violence et le don de soi.

Dans une première partie, le film se concentre sur la présentation de son héros: un jeune homme frêle, croyant, pleins de valeurs et de convictions qui seront mises à rude épreuve par sa hiérarchie et ses compagnons de bataillon. C'est le combat d'un homme qui malgré les coups durs et les coups bas ne renoncera jamais ni à ce en quoi il croit, ni à son engagement sous le drapeau, avec un persévérance et un dépassement de soi inébranlable.

Dans une deuxième partie, les paroles deviennent des actes, et c'est par une mise en image parfois insoutenable de la violence de la guerre, avec un incroyable réalisme, que le réalisateur nous plonge dans l'enfer et la sauvagerie du combat. Mais c'est aussi avec une émotion rare qu'au milieu de toute cette boucherie transparait le courage, les convictions et l'abnégation d'un homme en qui personne ne croyait. Andrew Garfield illumine le film et son personnage avec une profondeur et une puissance qu'on ne lui connaissait pas.

Quand comme moi on n'est pas branché films de guerre, qu'on n'est pas forcément fan de Mel Gibson non plus, et qu'on ne voit en Andrew Garfield qu'un Spiderman pas spécialement remarquable, on se demande bien ce qui m'a amené à aller voir ce film. Je n'ai pas la réponse, mais je n'ai pas de regrets non plus. Il faut parfois savoir se laisser surprendre, et je me suis aussi laissé émouvoir par la puissance d'un récit, l'abnégation d'un homme, l'intensité d'un message et la violence d'une réalité, le tout dans un seul et même film.

 

Casting: Dans Tu ne tueras point, Andrew Garfield porte le film autant qu'il porte des hommes: avec une force incroyable et une puissante conviction. L'acteur a fait du chemin depuis ses débuts dans "The amazing Spiderman" (voir l'article ici) et prouve à quel point il peut incarner un personnage profond et en prendre possession. Vince Vaughn et Sam Worthington incarne la hiérarchie du héros: le premier, qui nous a plus habitué à la comédie, sort de sa zone de confort pour notre plus grand plaisir et joue avec dextérité sur les deux tableaux émotionnels que lui inspire son soldat: l'agacement et l'admiration; le second, qui navigue entre blockbusters ("Terminator Renaissance", "Avatar", "Le choc des titans") et films plus modestes, transmet avec justesse à son personnage l'empathie que ressent celui-ci pour le jeune soldat. Enfin Luke Bracey joue les gros durs au coeur tendre et fait remonter la puissance d'une amitié fraternelle mise à mal.

 

Bilan: C'est dur, c'est puissant, c'est fort, c'est intense, c'est violent, c'est sauvage, c'est sanglant, c'est prenant, c'est vrai... C'est tout ça et bien plus encore. On est submergé d'émotions devant ce film de guerre d'une beauté insoupçonnable, bourré de valeurs et d'humanité, où l'individuel et le collectif finissent par se confondre dans cette histoire vraie. Une véracité qui donne d'autant plus de crédit à ce récit qui raconte comment un homme qu'on voulait changer a changé la guerre. A voir et à revoir.

 

Ma note: 10/10 Chef-d'oeuvre

 

Film de Mel Gibson

Avec Andrew Garfield, Vince Vaughn, Teresa Palmer, Sam Worthington, Luke Bracey

Sortie le 9 Novembre 2016

 

SynopsisQuand la Seconde Guerre mondiale a éclaté, Desmond, un jeune américain, s’est retrouvé confronté à un dilemme : comme n’importe lequel de ses compatriotes, il voulait servir son pays, mais la violence était incompatible avec ses croyances et ses principes moraux. Il s’opposait ne serait-ce qu’à tenir une arme et refusait d’autant plus de tuer.

Il s’engagea tout de même dans l’infanterie comme médecin. Son refus d’infléchir ses convictions lui valut d’être rudement mené par ses camarades et sa hiérarchie, mais c’est armé de sa seule foi qu’il est entré dans l’enfer de la guerre pour en devenir l’un des plus grands héros. Lors de la bataille d’Okinawa sur l’imprenable falaise de Maeda, il a réussi à sauver des dizaines de vies seul sous le feu de l’ennemi, ramenant en sureté, du champ de bataille, un à un les soldats blessés.

 

Suivez mes critiques sur Twitter ou en devenant fan sur ma page Facebook.

Cinéma: Tu ne tueras point - 10/10

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents