Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les critiques de Duartelittle

Les critiques de Duartelittle

Cinéma? Oui, surtout! Musique, séries TV, pièces de théâtre, comédies musicales, concert et autres spectacles? Aussi oui! En bien ou en mal, je “critique” tout (ou presque) ce que je vois. C’est subjectif et assumé, parfois décalé, souvent avec humour. Mon avis, mes goûts et mes couleurs, ça se discute… ou pas ;-)


Cinéma: Don't breathe, la maison des ténèbres - 7/10

Publié par Duarte Little sur 15 Novembre 2016, 11:23am

Catégories : #Cinéma, #Horreur, #DontBreathe

Cinéma: Don't breathe, la maison des ténèbres - 7/10

Mon avis en quelques mots: 

SURPRENANT ET ANGOISSANT. UN THRILLER PSYCHOLOGIQUE EFFICACE.

 

Critique: L'horreur a un nouveau visage, et ce visage a les yeux vitreux. Rares sont aujourd'hui les films d'épouvante qui arrivent encore à innover, et Don't breathe est de ceux-là. Quand la victime devient le bourreau, on en vient à ne plus savoir qui on veut voir survivre et qui va effectivement survivre. Grâce à son double twist, Don't breathe sème rapidement le trouble: les agresseurs et cambrioleurs, pleins de plus ou moins bonnes intentions, sont pris à leur propre piège face un aveugle pas si vulnérable que ça, ce qui va changer la donne et vite inverser les rôles... ça, c'est le premier twist clairement affiché dans la bande-annonce. Le second twist, que je ne spolierai pas bien sur, survient plus tard dans le film et redistribue les cartes de manière inattendue et surprenante, dommages collatéraux à la clé.

Si Don't breathe surprend par son intrigue, il captive aussi par son traitement: rarement le film d'horreur en nocturne n'a été aussi lumineux. Sa force réside dans le fait que l'obscurité totale est inutile pour instaurer le sentiment d'angoisse puisque le protagoniste principal est aveugle. La mise en scène s'attarde bien plus sur les bruits et effets sonores, où le jeu consiste plus à savoir si les personnages seront entendus que vus. L'atmosphère est rapidement glauque est oppressante, dans ce film d'horreur qui vire très vite au thriller psychologique.

 

Bilan: Surprenant et inattendu, Don't breathe angoisse plus qu'il ne fait peur. Il installe un sentiment d'oppression plus qu'il ne fait sursauter, ce qui en fait un thriller psychologique efficace plus qu'un film d'horreur classique.

 

Ma note: 7/10 Bien

 

Film de Fede Alvarez

Avec Stephen Lang, Jane Levy, Dylan Minette, Daniel Zovatto

Sortie le 5 Octobre 2016

 

SynopsisPour échapper à la violence de sa mère et sauver sa jeune sœur d’une existence sans avenir, Rocky est prête à tout. Avec ses amis Alex et Money, elle a déjà commis quelques cambriolages, mais rien qui leur rapporte assez pour enfin quitter Détroit. Lorsque le trio entend parler d’un aveugle qui vit en solitaire et garde chez lui une petite fortune, ils préparent ce qu’ils pensent être leur ultime coup. Mais leur victime va se révéler bien plus effrayante, et surtout bien plus dangereuse que ce à quoi ils s’attendaient…

 

Suivez mes critiques sur Twitter ou en devenant fan sur ma page Facebook.

Cinéma: Don't breathe, la maison des ténèbres - 7/10
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents