Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les critiques de Duartelittle

Les critiques de Duartelittle

Cinéma? Oui, surtout! Musique, séries TV, pièces de théâtre, comédies musicales, concert et autres spectacles? Aussi oui! En bien ou en mal, je “critique” tout (ou presque) ce que je vois. C’est subjectif et assumé, parfois décalé, souvent avec humour. Mon avis, mes goûts et mes couleurs, ça se discute… ou pas ;-)


Cinéma: 007 Spectre - 6/10

Publié par Duarte Little sur 18 Novembre 2015, 22:00pm

Catégories : #Cinéma, #Action, #Espionnage, #007Spectre

Cinéma: 007 Spectre - 6/10

Mon avis en quelques mots:

UN BON BOND, PAS TOUJOURS TONITRUANT MAIS JAMAIS ENNUYEUX.

 

Synopsis: Un message cryptique surgi du passé entraîne James Bond dans une mission très personnelle à Mexico puis à Rome, où il rencontre Lucia Sciarra, la très belle veuve d’un célèbre criminel. Bond réussit à infiltrer une réunion secrète révélant une redoutable organisation baptisée Spectre. Pendant ce temps, à Londres, Max Denbigh, le nouveau directeur du Centre pour la Sécurité Nationale, remet en cause les actions de Bond et l’existence même du MI6, dirigé par M. Bond persuade Moneypenny et Q de l’aider secrètement à localiser Madeleine Swann, la fille de son vieil ennemi, Mr White, qui pourrait détenir le moyen de détruire Spectre. Fille de tueur, Madeleine comprend Bond mieux que personne… En s’approchant du cœur de Spectre, Bond va découvrir qu’il existe peut-être un terrible lien entre lui et le mystérieux ennemi qu’il traque…

 

Critique: On (quand je dis "on" c'est les autres, je ne suis pas concerné personnellement) attendait beaucoup de ce nouveau James Bond après le succès de "Skyfall" et ses critiques dithyrambiques. Et il n'est en rien surprenant que 007 Spectre souffre de la comparaison. Alors, 007 Spectre, meilleur ou moins bon que "Skyfall"? Beaucoup s'accordent à dire moins bon, c'est certain. Pour ma part, les deux se valent, car sans rentrer ici dans une critique de "Skyfall", il est vrai que ce dernier avait l'avantage de disséquer le passé et la personnalité de l'agent secret. Néanmoins, à trop vouloir expliquer et développer, celui-ci manquait un peu d'action pour le coup à mon goût, malgré l'ambiance noire et sombre absolument sublimante qui s'en dégageait.

 

Bref, revenons à 007 Spectre, qu'en est-il? Et bien il faut avant tout le voir non pas comme un film isolé, mais comme l'aboutissement d'une franchise. Car il faut le noter: les Bond de Craig sont tous liés, et il serait tout à fait approprié de tous les voir, depuis "Casino Royale", comme une sorte de saga à la Jason Bourne, en moins thriller mais en plus espionnage. L'action, bien que toujours insuffisante à mon goût pour un Bond, est néamoins régulièrement présente, depuis la scène d'introduction avec son envoutant plan-séquence et la scène en hélico aussi improbable et surprenante que magistrale, jusqu'au dénouement explosif à Londres. Les scènes d'action intermédiaires du film sont elles tantôt épatantes, avec par exemple la scène de l'avion dans le neige (ou dans le chalet?), tantôt décevantes, comme l'explosion de la base au maroc, qui fait très hollywoodien sans forcément être spectaculaire. Le ryhtme est linéaire, ce qui a l'avantage de ne jamais nous laisser sur le bord de la route, mais l'inconvénient de ne jamais nous faire décoller.

 

Mais ce qu'on peut repocher à 007 Spectre, c'est un scénario qui manque d'ambition, dont toutes les ficelles ont été ou sont trop vite dévoilées, et qui ne laisse que peu de place à la surprise et aux coups de théâtres. Sam Mendes renoue cependant habilement avec les traditions bondiennes en insufflant de la nostalgie par-ci par-là: gadgets à l'ancienne, de la montre à la voiture, pointe d'humour et d'autodérision, répliques caustiques et autres clins d'oeils aux clichés de la saga et à ses bad guys. Enfin le cadre est sublime: de Mexico à Rome, en passant par le désert marocain ou les montagnes enneigées d'Autriche, le réalisateur se fait plaisir et nous fait plaisir avec des prises de vues magnifiques et des scénes d'action qui valorisent leur écrin.

 

Casting: S'il est bien une chose que 007 Spectre ait réussi, c'est son casting. Daniel Craig, qui reprend le costume de Bond pour la quatrième fois est impeccable: élégant, charismatique, imperturbable... parfait en somme. Léa Seydoux, la JBG (James Bond Girl) frenchie, est elle aussi très convaincante dans son rôle, toujours surprenante et jamais potiche. Christoph Waltz, qui a pour coutûme de camper des méchants charismatiques ("Inglorious Bastards", "Les 3 mousquetaires", "The green hornet", voir l'article ici) est presque trop lisse en Franz Oberhauser trop bobo, mais n'en est pas moins à la hauteur de sa partition. La présence de Monica Bellucci est quasi anecdotique pour être relevé, et ne mérite en rien le titre de JBG tellement elle est fugace. Dave Bautista, le Drax des "Gardiens de la galaxie", est parfait en méchant homme de main et n'est pas sans rappeler le Requin aux dents d'acier dans "Moonraker" et "L'espion qui m'aimait", surtout pour ses lignes de texte qui se limite à "Et merde!"

 

WTF: les moments WTF de cet opus de Bond sont nombreux, et je pense notamment à la disparition soudaine d'êtres humains au moment de l'action. Qu'est-ce à dire? Et bien que par exemple quand James bond se fait courser en Aston Martin dans les rues de Rome, il n'y a étrangement aucune circulation, hormis un pépé en Fiat 500 (vieux modèle). Ou encore dans le wagon-restaurant lors de la scène du train, où la salle passe de bondé (ah ah, drôle) à deserte le temps d'un jeté de table. Et un grand bravo aux forces de l'ordre londoniennes qui arrivent à boucler un périmètre avant que l'accident n'y ai lieu. C'est beau le cinéma!

 

Bilan: Un retour de Bond en demi-teinte qui ne surprend pas sans pour autant decevoir. L'action est là, le mythe aussi, et le niveau est tenu grâce à tous ces détails qui en font un classique. Un film d'espionnage de bonne facture, mais un film d'action un peu timide par moment.

 

Ma note: 6/10 Pas mal

 

Film de Sam Mendes

Avec Daniel Craig, Léa Seydoux, Christoph Waltz, Ralph Fiennes, Monica Bellucci, Dave Bautista, Andrew Scott

Sortie le 11 Novembre 2015

 

Suivez mes critiques sur Twitter ou en devenant fan sur ma page Facebook.

Cinéma: 007 Spectre - 6/10
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents