Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les critiques de Duartelittle

Les critiques de Duartelittle

Cinéma? Oui, surtout! Musique, séries TV, pièces de théâtre, comédies musicales, concert et autres spectacles? Aussi oui! En bien ou en mal, je “critique” tout (ou presque) ce que je vois. C’est subjectif et assumé, parfois décalé, souvent avec humour. Mon avis, mes goûts et mes couleurs, ça se discute… ou pas ;-)


Cinéma: Unfriended - 3/10

Publié par Duarte Little sur 7 Juillet 2015, 22:51pm

Catégories : #Cinéma, #Horreur, #Epouvante, #Unfriended

Cinéma: Unfriended - 3/10

Mon avis en quelques mots:

UN SLASHER 2.0 QUI N'A D'INTERESSANT QUE LE CONCEPT.

 

SynopsisUne jeune lycéenne se suicide après qu'une vidéo compromettante sur elle ait été publiée sur Internet. Un an plus tard, six de ses amis se connectent, un soir, sur skype, pour "tchater" entre eux. Mais une septième personne, inconnue des autres, se connecte également. Cet intrus se montre très vite sous un visage inquiétant et menace les six amis de tuer le premier qui se déconnectera. Peu à peu, les événements tragiques qui ont marqué la bande, un an plus tôt, refont surface et se montrent sous un nouveau jour.

 

Ma critique: Encore un film concept qui s'il ne manque pas d'originalité dans la forme, manque cruellement de mordant dans le fond. Le concept: filmer pendant 90 minutes l'écran d'ordinateur d'une jeune lycéenne pendant qu'elle Skype en visio-conférence avec sa bande d'amis et un mystérieux hacker qui s'est immiscé dans le groupe menaçant de les tuer un à un. Nul doute que l'idée est originale au départ, mais le traitement qui en est fait est plus qu'ennuyeux, et fortement générationnel. Unfriended est un slasher qui surfe sur la mode des réseaux sociaux, il est certes comtemporain mais néanmoins très juvénile à une époque où la jeunesse se contacte plus qu'elle ne se voit. Le style found-footage initié par "Le projet Blair Witch" a connu ses heures de gloires avec des films comme "Rec", mais a surtout connu ses pires réalisations avec des navets comme "The silent house" (voir l'article ici) ou "Paranormal activity". L'avènement du numérique dans les thématiques du film d'horreur monte encore d'un cran avec les réseaux sociaux et nous offre ce Unfriended, titre qui évoque évidemment Facebook, et s'amuse à essayer de nous faire vivre l'horreur à travers un harcèlement qui utilise Google, Skype et Youtube à outrance (sans compter le placement de produit Apple permanent pendant toute la durée du film). 

Cinéma: Unfriended - 3/10

Au déla de son concept et de sa forme somme toute originale donc, le fond est clairement sans intérêt. Slasher tout ce qu'il y a de plus classique, on ne retrouve pas l'angoisse et le suspense qui se dégagent d'un "Scream" (voir l'article ici), d'un "Souviens-toi... l'été dernier" ou d'un "Urban Legend". Les personnages se font décimer les uns après les autres, sans réelle logique, sans cohérence, et à la fin... sans explication. On reste clairement sur sa faim, car contrairement aux 3 références précédemment citées, la fin n'explique rien à ce que vous venez de voir pendant 1h30, ne vous attendez pas à savoir qui est le tueur, car au mieux vous saurez juste pourquoi il a fait ça (sans même comprendre comment d'ailleurs). Au mieux, Unfriended s'ingénie plus à mettre en garde contre la diffusion de l'information sur internet, au secret de la vie privée et au cyber-harcèlement. Film moral ou film d'horreur, on sait plus trop à la fin.

 

Le seul suspense que parvient à maintenir Unfriended, c'est sur la vidéo diffusée online sur Laura Barns et qui l'avait conduite au suicide un an auparavant. Et on découvre au fur et à mesure du film le contexte de la vidéo, l'extrait qui a fait le buzz et causé le suicide, avant de savoir qui en est l'auteur et le diffuseur. Mais pour le tueur, on peut s'assoir dessus. Le film n'est qu'un pretexte pour révéler les petits secrets de chacun.

 

WTF: Globalement, la plupart des protagonistes meurent dans un laps de temps de 30 à 45 min... comment le tueur peut-il avoir le temps d'aller de l'un à l'autre tout en étant connecté??? Le film est-il un slasher mal assumé ou un film fantastique d'épouvante? Quel que soit le genre, à un moment, faut le dire clairement.

 

Bilan:  Concept mal exploité, genre mal assumé, incohérent et finalement frustrant dans son final, Unfriended ne répond pas aux questions qu'il pose dans le fond du sujet, et ce contente de conceptualiser sur la forme. L'angoisse et la terreur n'y sont pas, pas plus que la crédibilité finalement. On en sort avec une légère amertume et l'impression d'avoir perdu son temps, sans s'être pourtant totalement ennuyé bizarrement. A éviter malgré tout.

 

Ma note: 3/10 Mauvais

 

Film de Levan Gabriadze

Avec Shelley Hennig, Moses Jacob Storm, Renee Olstead, Will Peltz, Jacob Wysocki, Courtney Halverson

Sortie le 24 juin 2014

 

Suivez mes critiques sur Twitter ou en devenant fan sur ma page Facebook.

Commenter cet article

Ornella 24/01/2016 17:31

En fait, je pense que tu n'as tout simplement pas compris grand chose au film.

SPOIL



C'est le fantôme de laura qui les tue, les possèdent, pas un tueur.

Duarte Little 02/12/2016 22:58

J'avais compris, c'est le traitement qui en est fait que je n'ai pas aimé, qui laissait sous-entendre qu'il pouvait y avoir un tueur

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents