Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les critiques de Duartelittle

Les critiques de Duartelittle

Cinéma? Oui, surtout! Musique, séries TV, pièces de théâtre, comédies musicales, concert et autres spectacles? Aussi oui! En bien ou en mal, je “critique” tout (ou presque) ce que je vois. C’est subjectif et assumé, parfois décalé, souvent avec humour. Mon avis, mes goûts et mes couleurs, ça se discute… ou pas ;-)


Cinéma: Ant-Man - 7/10

Publié par Duarte Little sur 22 Juillet 2015, 06:24am

Catégories : #Cinéma, #SF, #Fantastique, #Franchise, #Marvel, #Antman

Cinéma: Ant-Man - 7/10

Mon avis en quelques mots:

UN NOUVEAU HEROS MARVEL OU LA DERISION COTOIE LE FANTASTIQUE

 

SynopsisScott Lang, cambrioleur de haut vol, va devoir apprendre à se comporter en héros et aider son mentor, le Dr Hank Pym, à protéger le secret de son spectaculaire costume d’Ant-Man, afin d’affronter une effroyable menace…

 

Ma critique: Après "Iron Man 3", "Thor: le monde des ténèbres", "Captain America: le soldat de l'hiver", "Les gardiens de la galaxie" et "Avengers: l'ère d'Ultron" (voir l'article ici), Ant-Man est le sixième film de la phase 2 de l'univers cinématographique Marvel (MCU), mais  il est aussi celui qui la clot, et qui le fait avec brio. Le film commence par un flash-back qui le connecte directement avec le MCU, en faisant intervenir Howard Stark, l'agent Carter et un Hank Pym jeune, joué par un Michael Douglas méconnaissable, aussi jeune que dans "Basic Instinct" (technique qui n'est pas sans rapeller la version jeune de Schwarzy dans "T5", voir l'article ici).

 

Joué par Paul Rudd, le nouveau Ant-Man n'est pas un héros ordinaire. Ce n'est pas un génie playboy millardaire philanthrope (Tony Stark), ni un soldat dévoué (Captain America), ni un dieu (Thor)... Ce nouveau héros est un braqueur repenti qui pour se racheter un conduite et revoir sa fille doit... braquer un laboratoire (ironie, quand tu nous tiens). Acteur abonné à la comédie US ("40 ans, mode d'emploi", "En cloque, mode d'emploi", "40 ans, toujours puceau"...), Paul Rudd apporte au MCU une nouvelle dimension comique et humoristique en donnant à son personnage de Scott Lang un coté faux héros qui ne se prend pas au sérieux et qui tourne en dérision son costume et son personnage (cf la scène d'essayage de costume dans la salle de bain). L'humour façon Marvel est ainsi conservé, mais encore plus amplifié.

 

Mais les enjeux de Ant-Man sont mutiples. Entre romance naissante, conflit père-fille, drame familial, quête de paternité et soif de pouvoir, chaque personnage traine son lot de casseroles et de déboires relationnels, donnant une dimension plus humaine, réaliste et attachante à ces personnages extraordinaires. 

Cinéma: Ant-Man - 7/10
Cinéma: Ant-Man - 7/10

D'un point de vue des effets spéciaux, on est pas en reste. Utilisant les techniques de la macrophotographie, les scènes en miniature ont une dimension esthétique fourmi-dable (ouais, je sais, le jeu de mots est nul et pas très original, mais fallait que je le fasse) et les effets de réduction et d'agrandissement du héros sont f-ANT-astiques (ok, après celui-là j'arrête). Les prises de vues plus ou moins proches de l'action en miniature font passer l'action du mode super-héros très sérieux au mode auto-dérision comique (cf scène du petit train).

 

En revanche, je ne comprends pas que des scènes, et notamment des répliques humoristiques fortes, soient présentes dans la bande-annonce et absentes dans le film. C'est un choix bien étrange et que j'ai déjà pu constater dans d'autres blockbusters américains. Quoiqu'il en soit, Ant-Man n'en est pas moins une réussite, directement connecté au MCU, grâce à son flash-back dans l'intro mais aussi à ses références faites notamment, non sans humour d'ailleurs, à l'histoire de "Avengers: l'ère d'Ultron". Et n'oubliez pas de rester jusqu'à la fin du générique pour découvrir en quoi Ant-man est aussi lié à "Captain America: Civil war", premier épisode de la phase 3, et peut-être envisager quel sera son camp.

 

WTF: Le personnage et la personnalité de Luis, le compagnon de braquage de Scott Lang, qui a des reflexions et réactions pour le moins... surprenantes.

 

Le casting: Si Paul Rudd, dont j'ai déjà parlé plus haut, apporte toute son expérience dans la comédie pour donner sa dimension humoristique à Ant-Man, les autres acteurs apporte aussi leur pierre à l'édifice, chacun à leur façon. Evangeline Lilly, héroïne échouée dans "Lost", mais qui a aussi joué Tauriel dans la trilogie "Le hobbit", joue avec charme, sensibilité et courage la fille de Hank Pym. Entre conflit et dévouement pour son père, elle doit gérer une relation compliquée avec celui-ci mais aussi avec son nouveau disciple. Quant à Michael Douglas, il apporte tout son charisme au personnage d'Hank Pym, héros déchu et mentor à la fois. 

 

Bilan: Faisant le lien entre la phase 2 et la phase 3 de l'univers cinématographique Marvel, Ant-Man est aussi un film à part entière qui nous présente un nouveau héros pas comme les autres, forçant sur l'humour et l'auto-dérision. Mais le film de Peyton Reed fait aussi la part belle aux effets spéciaux et à l'esthétique visuelle, tout en composant un histoire originale et captivante autour de ses personnages aussi profonds les uns que les autres.

 

Ma note: 7/10 Bien

 

Film de Peyton Reed

Avec Paul Rudd, Evangeline LIlly, Michael Douglas, Bobby Cannavale, Michael Pena, Corey Stoll

Sortie le 14 Juillet 2015

 

Suivez mes critiques sur Twitter ou en devenant fan sur ma page Facebook.

Cinéma: Ant-Man - 7/10
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents