Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les critiques de Duartelittle

Les critiques de Duartelittle

Cinéma? Oui, surtout! Musique, séries TV, pièces de théâtre, comédies musicales, concert et autres spectacles? Aussi oui! En bien ou en mal, je “critique” tout (ou presque) ce que je vois. C’est subjectif et assumé, parfois décalé, souvent avec humour. Mon avis, mes goûts et mes couleurs, ça se discute… ou pas ;-)


Cinéma: A la poursuite de demain - 7/10

Publié par Duarte Little sur 26 Mai 2015, 16:08pm

Catégories : #Cinéma, #SF, #Aventure, #ALaPoursuiteDeDemain

Cinéma: A la poursuite de demain - 7/10

Mon avis en quelques mots:

UN BON DIVERTISSEMENT, MAGIQUE, OPTIMISTE ET NAIF FACON DISNEY.

 

SynopsisCasey, une adolescente brillante et optimiste, douée d’une grande curiosité scientifique et Frank, un homme qui fut autrefois un jeune inventeur de génie avant de perdre ses illusions, s’embarquent pour une périlleuse mission. Leur but : découvrir les secrets d’un lieu mystérieux du nom de Tomorrowland, un endroit situé quelque part dans le temps et l’espace, qui ne semble exister que dans leur mémoire commune... Ce qu’ils y feront changera à jamais la face du monde… et leur propre destin!

 

Ma critique: Quand Disney fait du Disney, ça donne "A la poursuite de demain". C'est frais, c'est naïf, c'est optimiste, plein de bons sentiments. De la SF comme je l'aime, à l'ancienne. Quand la SF teenager d'aujourd'hui sombre dans les sagas dystopiques (du type Hunger Games, Divergente ou Le labyrinthe, pour ne citer qu'eux), Disney s'ingénie à nous proposer un film où le futur serait beau, radieux et plein de promesses. Pour apprécier Tomorrowland (titre VO), il faut y aller avec une âme d'enfant, une envie de rire et de s'émouvoir face au duo constitué par George Clooney et Britt Robertson. Le premier avait des rêves d'espoir mais les a perdus avec le temps, le seconde garde encore tout l'espoir que lui confèrent sa jeunesse et son optimisme indéfectible. C'est ce duo improbable qui va nous transporter dans un univers fantastique plein de chimères. Voyageant à travers le temps et l'espace, le passé et le futur, le monde réel et un univers parallèle, nos héros découvriront comment va le monde et comment le sauver, si cela est encore possible.

 

Après Pirates des Caraïbes, Disney s'offre une nouvelle adaptation de l'univers de ses parcs d'attraction. En effet, Tomorrowland est l'une des sections du célèbre parc à thème: un univers futuriste qui tourne autour du thème de la conquête spatiale, avec l'attraction du Space Mountain  en son centre. La mythologie est bien étudiée, et l'histoire est partie prenante dans la réalité. Entre rêve de progrès et quête universelle, le nouveau Disney fait la part belle au effets spéciaux, en y ajoutant une touche d'humour bien distillée (la double narration de notre duo de héros au début du film est très amusante) et un soupçon d'émotion et de sentiments. Mais à cela, le réalisateur Brad Bird a aussi choisi d'ajouter un peu de philosophie et de prise de conscience sur l'état de la planète, ce que nous en faisons (ou pas) et où cela pourrait mener. Une leçon d'écologie et d'humanisme qui n'a rien de surprenant de la part de Disney.

 

Résolument orienté vers le divertissement familiale, A la poursuite de demain s'inscrit dans une schéma fondamentalement optimiste, à la limite de la naïveté, mais c'est ça que Disney à toujours chercher à faire: vendre du rêve. Et pour le coup moi j'achète.

 

Le casting: Le film est principalement porté par notre duo de héros et par le bad guy de l'histoire. George Clooney, inoubliable Dr Ross dans "Urgences", se charge de la partition dramatique, l'enfant rêveur devenu un adulte désenchanté. Sorte de patriarche dans cette quête, il incarne la figure qui a perdu espoir, qui a baissé les bras, mais dont les rêves existent toujours si tant est que quelqu'un puisse les faire remonter à la surface. Et celle qui semble en mesure d'y arriver, c'est Casey, le personnage joué par Britt Robertson. Découverte dans la série "Under the dome", elle interprète ce rôle à merveille, avec beaucoup d'humour et de répartie, celui de l'adolescente qui découvre l'existence d'un monde extraordinaire, et qui y projette tout de suite ses plus belles espérances. A croire que Disney recycle les docteurs, le bad guy est joué par Hugh Laurie, le célèbre "Dr House". Celui campe un bad guy ordinaire, un certain charisme en plus, avec des desseins aussi malveillants que ceux d'Ultron dans Avengers 2.

 

Bilan: Optimisme, émotion, bons sentiments, humour, mais aussi morale, action, aventure, effets spéciaux féériques et magiques... Tous les ingrédients sont réunis pour faire de A la poursuite de demain un joyeux divertissement familiale et fantastique.

 

Moments WTF: Dans la bande-annonce j'avais cru voir décoller la Tour Eiffel, et je m'étais dis "c'est pas possible, ils ont pas pu faire une fusée de la Tour Eiffel"... qu'on se rassure, pas du tout, la Tour Eiffel n'est pas une fusée, ce n'est qu'une rampe de lancement... WTF?! C'est surréaliste et complètement anachronique, mais absolument jubilatoire.

 

Ma note: 7/10 Bien

 

Film de Brad Bird

Avec George Clooney, Britt Robertson, Raffey Cassidy, Hugh Laurie

Sortie le 20 mai 2015

 

Suivez mes critiques sur Twitter ou en devenant fan sur ma page Facebook.

Cinéma: A la poursuite de demain - 7/10

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents