Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les critiques de Duartelittle

Les critiques de Duartelittle

Cinéma? Oui, surtout! Musique, séries TV, pièces de théâtre, comédies musicales, concert et autres spectacles? Aussi oui! En bien ou en mal, je “critique” tout (ou presque) ce que je vois. C’est subjectif et assumé, parfois décalé, souvent avec humour. Mon avis, mes goûts et mes couleurs, ça se discute… ou pas ;-)


Cinéma: Ouija - 4/10

Publié par Duarte Little sur 29 Avril 2015, 19:41pm

Catégories : #Cinéma, #Horreur, #Ouija

Cinéma: Ouija - 4/10

Mon avis en quelques mots:

UN CLASSIQUE DU GENRE AU SUSPENSE INEXISTANT TANT TOUT EST ATTENDU.

 

SynopsisAprès avoir perdu Debbie, son amie d'enfance, dans des circonstances atroces, Laine tombe sur une vieille planchette Ouija dans la chambre de Debbie et tente alors d'y jouer pour dire "Au revoir" à la disparue… Pour l'heure, seul Pete, petit copain de Debbie, accepte de l'aider. Convaincue qu'il ne peut s'agir d'un suicide, Laine mène l'enquête et découvre que l'esprit convoqué par la planchette se fait appeler "DZ" et tient à poursuivre la partie coûte que coûte…Tandis que des événements de plus en plus étranges se multiplient, Laine sollicite l'aide de sa sœur cadette Sarah, de son amie Isabelle et de son petit copain Trevor. Peu à peu, les cinq adolescents se plongent dans l'histoire de la maison de Debbie et comprennent que leur amie n'était ni la première victime, ni la dernière. Et s'ils ne parviennent pas à refermer le portail qu'ils ont dangereusement ouvert, ils connaîtront le même sort que celle qui les a initiés au jeu de Ouija…

 

Ma critique: Ouija? Non ja pas trop aimé en fait! Malgré une bande-annonce alléchante et une intrigue qui tourne autour du plateau du célèbre jeu de spiritisme, le film déçois plus qu'il ne surprend. On se rend très vite compte que la planche n'est qu'un pretexte, le "vaisseau" par lequel un esprit veut entrer dans le monde des vivants. Les rouages classiques et éculés du film d'épouvante sont utilisés sans aucune originalité, c'est très vite prévisible et attendu. Alors bien sûr, on a droit à quelques "jump-scare" (moments qui font sursauter le spectateur), histoire de faire hurler l'audience, mais même eux sont presques prévisibles.

 

D'un point de vue tension, la sauce ne prend pas. Les aller-retours entre suspense et narration sont si récurrents, qu'à peine on a le temps de s'immerger dans l'intrigue et dans l'ambiance oppressante que l'on revient à de la naration et à de l'explication. D'un point de vue scénariqtique, c'est léger, malgré un twist original, bien qu'à peine étonnant. Les règles de la planche Ouija nous sont présentés au début du film, mais tout juste a-t-on fini d'énoncer ces règles qu'on devine bien évidemment qu'elles seront toutes trangressées à un moment où à un autre, volontairement ou non. On attend juste de voir à quel moment ça va arriver.

 

Le casting: Comme souvent dans les productions horrorifiques, de jeunes acteurs méconnus viennent faire leurs armes sur grand écran. Leur jeu d'acteur est bon, sans pour autant être exceptionnel. L'apparition à relever est celle de l'actrice Lin Shaye, vue en grande prêtresse du paranormal dans "Insidious" (voir l'article ici), qui n'est ici qu'une "victime" collatéral des méfaits de la planche et de ses "occupants".

 

Bilan: Trop d'attente pour trop peu de résultats. Ouija est un film d'horreur qui peine à faire peur, au suspense inégal et ciselé par la narration. Tout ou presque est attendu, les ficelles du genre utilisés sans originalité rendent l'ensemble insipide et prévisible.

 

Ma note: 4/10 Pas terrible

 

Film de Stiles White

Avec Olivia Cooke, Ana Coto, Shelley Hennig, Lin Shaye

Sortie le 29 avril 2015

 

Suivez mes critiques sur Twitter ou en devenant fan sur ma page Facebook.

Cinéma: Ouija - 4/10
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents